Gustave Caillebotte Impressionniste 1848-1894.




Gustave Caillebotte Impressionniste 1848-1894.


Après des débuts sous les auspices du très académique Léon Bonnat, Gustave Caillebotte semble avoir été frappé par la première exposition du groupe impressionniste en 1874. Deux ans plus tard, il participe à la deuxième exposition du groupe avec huit tableaux, dont le remarquable Rabotage du sol (Les racleurs de sol).

La modernité de Caillebotte apparaît davantage dans le choix de ses sujets empruntés à la vie contemporaine à Paris, à Yerres et au Petit Gennevilliers que dans sa technique. Boulevards parisiens vus d'un balcon, portraits intimes, paysages des environs de Paris, natures mortes soumises à la dynamique des centrages audacieux et des points de vue inattendus qui font l'originalité de cet artiste.

On se souvient surtout de Caillebotte pour avoir fait don, par un legs très médiatisé en 1894, d'une magnifique collection d'œuvres d'impressionnistes, dont quarante ont été réservées aux collections publiques et se trouvent aujourd'hui au musée d'Orsay.



Le centième anniversaire de sa mort est donc l'occasion de présenter son œuvre méconnue à travers une sélection de 89 peintures et 28 dessins et, en particulier, ses grands tableaux évoquant le Paris moderne : Rue de Paris : Temps pluvieux en 1877 et le Pont de l'Europe en 1876.


Source Musée d'Orsay.

Photo : Larousse

Aparence


28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout