top of page

Donatello.



L’artiste italien est l’un des sculpteurs les plus renommés de la Renaissance. En perfectionnant le stiacciato (la technique du relief aplati), Donatello a réussi à donner à ses œuvres un sentiment de profondeur et de relief. Parmi les créations les plus connues de l’artiste, qui a travaillé le marbre, le bronze ou le bois, entre autres matériaux, figurent : le David (Museo Nazionale del Bargello), Madeleine Pénitente (Museo dell’Opera del Duomo à Florence) et Monument équestre à Gattamelata (le monument équestre de la Piazza del Santo à Padoue).


Maître italien de la sculpture, Donatello fait partie de ces grands artistes immortels qui ont marqué l'art à tout jamais. Issu d'une famille modeste, il naît en 1386 à Florence. Dans sa jeunesse, il étudie sous le patronage Lorenzo Ghiberti, artiste auprès duquel il perfectionne sa technique. Avec son ami et confrère Filippo Brunelleschi, il se rend à Rome afin d'étudier l'art antique. Il se fait très vite un nom et est engagé dès 1406 pour décorer la cathédrale Santa Maria del Fiore, appelée aussi dôme de Florence. Son style réaliste et son sens aigu de la perspective lui valent d'être reconnu parmi les plus grands artistes. Sa patte unique peut être reconnue sur son David, une de ses œuvres les plus connues. À partir de 1427, Donatello s'associe à son élève Michelozzo et réalise avec lui le tombeau du cardinal Branacci de Naples, puis celui de l'antipape Jean XXIII dans le baptistère de Florence. Revenu dans sa ville natale en 1453 après plusieurs années passées à Padoue, il crée des œuvres plus singulières. Parmi elles, on compte notamment une sculpture massive de bronze de Judith et Holopherne ainsi qu'une Marie-Madeleine inquiétante, bien loin des canons habituels. Atteint de paralysie partielle, il meurt en 1466 en plein travail de sculpture. Il est inhumé lors de somptueuses funérailles. Donatello demeure un sculpteur majeur de son époque et de l'histoire de l'art.


La formation de sculpteur de Donatello

Donato di Niccolò di Betto Bardi, dit Donatello, naît vers 1386 à Florence. Fils d'un cardeur de laine, il grandit au sein d'une famille modeste. En dehors de sa formation de sculpteur, peu d'éléments sont connus sur sa vie personnelle. Il étudie d'abord auprès du peintre Bicci di Lorenzo, qui était également sculpteur. Entre 1404 et 1407, il fait son apprentissage dans l'atelier du célèbre Lorenzo Ghiberti. Cet artiste le forme à sa technique de fusion de bronze. Cette formation l'amène à faire la rencontre de Brunelleschi, célèbre artiste florentin qui devient un ami. Il l'accompagne à Rome afin d'étudier les modèles antiques. Ce dernier lui fait découvrir les possibilités offertes par la perspective. En 1409, sa première statue, un David de marbre, le fait remarquer. Elle se démarque à l'époque par la finesse de ses détails anatomiques.




Caractéristiques de l'œuvre de Donatello

Donatello tire de son voyage à Rome et de l'étude de l'art antique un enseignement majeur et novateur. A partir de l'observation du marbre poli, du fini du bronze, de la fluidité des mouvements et du traitement du nu, il repense l'art de la statue et adopte une approche personnelle des sujets qu'il traite. Les figures qu'il crée ne sont pas seulement des représentations, ce sont des individus animés d'une personnalité propre. Sa maîtrise inédite de l'anatomie, de la perspective, et sa capacité à réinventer les codes de l'art en vigueur font de lui l'un des pères de la Renaissance italienne. Durant un demi-siècle d'activité, il mène un travail solitaire et atypique. Son œuvre témoigne d'une délicatesse de travail, de détails justes et d'une habileté d'exécution sans pareil, peu importe le matériau. Donatello réalise tant des statues que des bas-reliefs, deux aspects de son travail qui se complètent. Par ailleurs, son œuvre révèle un sens aigu de l'espace et de la perspective, il ne cesse de se réinventer. A la fin de sa vie, ses sculptures deviennent encore plus originales, à l'image de la statue de bronze massive de Judith et Holopherne ainsi que sa Marie-Madeleine pénitente, particulièrement inquiétante, mais surtout bien loin des canons habituels.


La sculpture David de Donatello




Le David (1430-1432) de Donatello, bronze d'1m58, palais du Bargello, Florence © ©irisphoto18/123RF.COM

L'œuvre la plus connue de Donatello est sans conteste son David, une sculpture en bronze réalisée entre 1430 et 1432. Il s'agit du premier grand bronze fondu depuis l'Antiquité. Il s'agit d'une sculpture grandeur nature de 1,58 m, posée sur un piédestal en marbre. La nudité du jeune David choque. Depuis l'Antiquité les sculptures étaient systématiquement vêtues. Le personnage présente un sourire énigmatique. Vêtu d'un chapeau et de bottes, il porte l'épée de Goliath tandis que les plumes de son casque montent le long d'une de ses jambes. Commandée par Cosme de Médicis, cette sculpture est destinée à orner la cour intérieure du palais Médicis. Elle y est installée en 1453. Puis en 1495, suite à l'expulsion de la famille princière, elle est transférée au cortile du Palazzo Vecchio. Cette statue est aujourd'hui conservée au palais du Bargello de Florence.


Source : Marie Ribault

Photos : e.venice

Irisphoto

Donatello

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page