À Aix-en-Provence, l'ivresse de la couleur de Raoul Dufy fait chavirer l'hôtel de Caumont.



L’hôtel de Caumont met à l’honneur l’œuvre de Raoul Dufy (1877-1953) à travers plus de 90 œuvres. L'occasion de découvrir jusqu'au 18 septembre 2022 la palette provençale du peintre normand.

C'est l'une des expositions phares de cet été : Raoul Dufy, l'ivresse de la couleur explore les œuvres du peintre français et son lien avec la Provence. À travers une centaines de peintures, l'Hôtel de Caumont à Aix-en-Provence propose jusqu'au 18 septembre 2022 un parcours inédit entre le bleu de la mer et l'ocre de la terre.


De la Normandie à la Provence

Normand, originaire du Havre, Raoul Dufy (1877-1953) est d’abord influencé par les impressionnistes avant de suivre l’exemple de Matisse et de ses amis qu’il accompagne dans l’aventure fauve. Comme eux, il recourt à une palette de couleurs vives et à un dessin très libre.

C’est en 1908, lors d’une sorte de voyage initiatique dans le sud de la France en compagnie de Georges Braque, que Raoul Dufy arpente les terres de Cézanne. "Au départ, c'est vraiment quelqu'un qui est amoureux de la couleur sur les traces de Monet et Boudin, puis il a continué avec les fauves qui lui ont appris une autre forme de couleur. Mais ça reste aussi un grand dessinateur", explique Sophie Krebs, commissaire de l'exposition.

L'exposition permet de découvrir l'artiste sur différents supports : de l’huile à l’aquarelle et le dessin, en passant par la gravure et la céramique.



La Fée Électricité devient numérique

La carrière de Raoul Dufy prend un virage radical lorsqu'en 1937 les organisateurs de l’Exposition internationale à Paris le contactent pour lui commander des décorations monumentales du site. La Fée Électricité sort de la tête et des mains de Dufy pour orner le mur légèrement courbé du hall du Palais de la Lumière et de l’Électricité, édifié par Robert Mallet-Stevens sur le Champ-de-Mars. Une fresque immense tant par ses dimensions que par son sujet. Une ode à la modernité sur 600 m² mètres qui raconte l’histoire de l’électricité et bien plus encore.

Exposée aujourd'hui en permanence dans le hall du Musée d'Art Moderne de Paris, la fresque est impossible à transporter mais renaît à Aix-en-Provence grâce à la magie du numérique. C'est l'agence Culturespaces, spécialisée dans l'art immersif, qui s'est chargée de l'animation de l'oeuvre. "L'idée c'est de proposer une Fée Électricité digitale et immersive accompagnée d'un commentaire qui permet de bien comprendre la complexité de la composition de cette fresque", détaille Ana Debenedetti, directrice des expositions à Culturespace.




Ce grand tableau présente en effet plusieurs niveaux de lecture. Si la part belle est faite aux savants qui ont contribué à l'avènement de l'énergie, sur la partie supérieure le peintre a disséminé ses thèmes favoris : voiliers, nuées d’oiseaux, batteuse, bal du 14 juillet. L'œuvre immersive en mouvement permet de se plonger pleinement dans les couleurs et les lumières de Raoul Dufy.

Exposition "Raoul Dufy, l'ivresse de la couleur" à l'Hôtel de Caumont d'Aix-en-Provence jusqu'au 18 septembre 2022.



Photo : Provence Alpes Côte d’Azur.

Source: FranceCulture.


9 vues0 commentaire